Les actualités ornitho en Lorraine
< Retour        


31/03/2010 : ENQUETE MILAN ROYAL JANVIER 2010

ENQUETE MILAN ROYAL JANVIER 2010

Afin de suivre au mieux l'évolution de la population des milans royaux hivernant en France, le réseau Milan royal a mis en place à partir de 2007 grâce à une large implication bénévole un comptage simultané des hivernants, comptage qui a lieu début janvier lors du week-end précédant le comptage international des oiseaux d'eau (W.I.). En 2010, il s’agissait du week-end des 9 et 10 janvier.
Le comité de pilotage du Plan national d'action en faveur du Milan royal, en date du 16 octobre 2009, a acté la nécessité de disposer d'autres éléments que de "simples" effectifs. Il apparaît en effet que l'hivernage du Milan royal en France est très largement dépendant des activités humaines sans pour autant qu'on puisse le quantifier précisément. Il semble aussi qu'existent d'importantes différences dans la proportion des oiseaux adultes et juvéniles selon les sites et les régions. On doit à terme pouvoir suivre d'éventuelles évolutions de cette population (sédentarisation accrue, déplacements ou disparitions d'effectifs par perte de ressource alimentaire, etc.).
Il était demandé à chaque observateur impliqué dans le comptage simultané qu'il renseigne la fiche de comptage le plus précisément possible, les informations pouvant également servir pour l'atlas des oiseaux hivernants en France métropolitaine (AOHFM).
En Lorraine, le comptage s’est focalisé sur les Centres d’Enfouissement Techniques, c’est à dire à peu près les seuls sites capables d’assurer l’alimentation du milan royal de façon régulière pendant la période hivernale dans la région.
Résultat régional :
Ce sont au minimum 16 individus qui ont été contactés à 7 endroits différents au cours du week-end, le maximum de 7 individus ayant été noté le 9 à Ménarmont (Vosges).
Sur les 9 centres d'enfouissement contrôlés, 5 hébergeaient 3 fois 1, 1 fois 2 et 1 fois 7 ind.
Hors ces centres, 3 oiseaux ont été observés ensemble à Vaubécourt (55) et 2 isolés en 54 et en 55.
Si l'on tient compte des probables oiseaux manqués, on peut tabler sur une 20e de milans royaux au moins présents début janvier 2010 en Lorraine.
Il n'y a donc pas de quoi pavoiser et c'est encore très éloigné de ce qu'on avait 20 ans en arrière. Mais n'y aurait-il pas quand même un petit mieux pour l'espèce (?).
Je remercie tous les participants au comptage ainsi que les contributeurs occasionnels hors protocole.


J. François, coordinateur régional

< Retour